Jeudi soir en fût

Written by on 29 octobre 2020

Le milieu brassicole québécois connaît un essor phénoménal depuis les dernières années. Les émissions radiophoniques, ou même les balados, sont pourtant très peu à traiter exclusivement du sujet. Virginie Paul et Ludovic Ellefsen ont donc décidé de remédier à la situation avec leur hebdomadaire Gros Jus.

Si les jeudis étaient soirs de célébration sur le campus habituellement, le moment est maintenant l’occasion d’en apprendre davantage sur le monde des microbrasseries.

« On aime beaucoup déguster de la bière ensemble, on en parle tout le temps, à tout le monde », rigolent les deux animateurs sur les raisons qui les ont poussés à se lancer dans cette aventure.

Dégustations en direct

Au cours de l’heure, les dégustations de l’équipe permettront à l’auditoire de découvrir une variété de gros jus. « On essaye le plus possible d’aborder des bières que nous n’avons pas dégustées ensemble, racontent Virginie et Ludovic. On choisit le produit le plus inusité qu’on a bu depuis la dernière émission, ou du moins, celui qui nous a le plus marqué. »

Leurs critères d’évaluation varient : l’intensité du goût de la levure, l’expression des houblons en bouche, l’acidité des fruits, la robe du liquide, l’effervescence et bien plus. « On n’évalue pas les bières comme un.e prof corrige des examens avec une grille ; c’est plus organique que ça », spécifient-ils.

Chaque émission leur permet d’améliorer leur capacité à mettre en mots ce qu’ils ont en bouche. La dégustation étant très subjective d’une personne à l’autre, les animateurs tendent surtout à orienter les personnes à l’écoute vers la découverte.

Coups de cœur d’équipe

Ludovic Ellefsen considère que l’offre brassicole estrienne en entier le comble de bonheur. « L’éventail de produits de qualité [est] plus que remarquable, note-t-il. Nos recherches pour Gros Jus nous ont permis d’arpenter la région en quête de découvertes brassicoles et je suis pas mal certain que ma nouvelle bière préférée est l’un de ces produits ramassés sur la route. »

L’équipe convie d’ailleurs tous les amateurs de bonnes bières estriennes à écouter, pour la toute première fois à l’émission, une entrevue-dégustation avec une microbrasserie de la région, ce soir, 29 octobre, à 19 h.

N’en reste pas moins que tout le Québec se démarque en matière de microbrasseries et c’est à la Messorem Brassitorium de Montréal que Virginie Paul est tombée sur son coup de cœur estival. « La série des Petits jus de morts (sour aux fruits) et Why so salty? (sour gose aux fruits), servies en fût sous forme de slush sont mes découvertes de l’été! »

« La bière, c’est rock’n’roll », concluent ces deux passionnées de gros jus.


Continue reading

Previous post

Passion : rock


Thumbnail
Current track

Title

Artist

Background